Air Famille

Fremantle (Australie) : les adresses coup de cœur !

La Famille Globe-trotteuse est rentrée depuis peu après avoir quitté l'Australie où elle séjournait depuis 2 mois. Un arrêt sur Bali, histoire de boucler la boucle d'une aventure balinaise de 4 mois. Puis, s'est enchaînée l'épopée pour une traversée aérienne du globe-terrestre et un retour en sol canadien dans le confort d'une maison bleue.
Histoire de ne rien louper, on s'apprête à partager les articles sur les dernières semaines.
Merci encore d'être avec nous.
FREO, les adresses coup de coeur
C’est ce qui est merveilleux avec le slow travel; on prend le temps de découvrir et participer à l’ambiance locale. Voici nos adresses fétiches que l'on revisite avec joie sur Fremantle (banlieue de Perth, Australie occidentale).
Faites-nous part de ce qui vous inspire...
 
L’incontournable : SweetLips 
So british, ne manquez pas de déguster un fish & chips calorique Remarquex les 2 poissons qui forment les lèvres !avec vue sur la mer ! Faites gaffe aux mouettes qui vous harcèleront (résistez).
Le Sweetlips (on adore le logo original, vous avez remarqué ?) a gagné le prix du meilleur plat du genre selon le Western Australia Food Guide 2011. On vous assure que c'est satisfaction garantie ou argent remis.
Un conseil:Vue sur la mer depuis la terrasse du Sweet Lips Continuez votre promenade vers la plage à vingt pas…histoire d’aider à la digestion...  
 
SweetLips, Unit 8/47,
Unit 8 /47, Mews road
Fremantle (bord de la mer-face à la Grande roue)
* Notez que dans le coin, le choix ne manque pas en matière de restauration axée sur les fruits de mer.
 
Bon appétit !
 
 
  
Le classique : Gino’s

Gino's Freo, WARoi de la rue principale, nommée merveilleusement la Cappuccino Strip, le Gino’s est l’adresse la plus notoire de Freo.

Et pour cause, il est le point de rencontre de tous : autant les touristes d’un jour que les habitants de toujours. 
On y va pour l’ambiance, bien que la cuisine soit honnête mais sans prétention.
Un café avec tout ce qu'on aime ! 
 
Gino's c'est Freo clame la publicité ! 5 South terrace, Freo.
 
 
 
 
 
 
 
                                               Enjoy !
                                                              
 
 
Le resto branché : SOHO kitchen
Le SOHO est reconnu pour ses pizzas !
On vient de loin pour mordre dans une pointe. On y a fêté la fête des mamans. Bien aimé leur burger végétarien et l'emplacement au coeur de la Cappuccino Strip (rue principale).
 
Le café grano: Juicy Beetroot
Difficile à attraper dû à la fermeture en soirée (10:00-16:00) et à son emplacement quasi secret, le Juicy Beetroot m’a été recommandé chaleureusement par Chloé, une photographe suisse qui vit partout sur la planète. Merci Chloé.
Les salades & burgers végétariens remplissent bien la mission que s’est donné ce café : offrir une nourriture savoureuse et santé. De plus, les proprios sont tout ce qu’il y a de plus sympa ! Desserts décadents sans culpabilité.
 132, High street (au centre-ville), Fremantle.
 
 
 
 
 
 
La boutique enchantée: The Pickled Fairy & Other Myths
Les Mini Globe trotteuses avec une Freo regorge d’endroits style places de village où regorgent des boutiques plus originales les unes que les autres.

L'une d’entre elles est tenue par des fées aux pouvoirs magiques (nul besoin de préciser !). Sur demande, elles vous envoûtent en déposant de la poussière de fée sur vos cheveux ! On s’y arrête à tous coups, car il s'agit de l'adresse de prédilection des Mini Globe-trotteuses. 

Et entre vous et moi, j'adore ces gens originaux qui décident un jour d'ouvrir une boutique qui n'existe nul part ailleurs !

J'aimerais bien voir la tête du banquier lorsqu'on se présente pour obtenir un prêt pour l'ouverture d'une boutique spécialisée dans la poudre de perlimpinpin !

C'est top !

 

La boutique Didgeridoo breath

Le didgeridoo fait parti de la culture aborigène australienne (on dit "didg").

Chéri est fasciné par cet instrument unique qui sert à communiquer du plus fin fond de l'Outback. Un son puissant.

Il a donc suivi des cours pour manier le "didg". Et je vous l'affirme, il aura besoin de nombreuses heures de pratique...

Vous aussi en avez envie ? Commandez un CD d'introduction en ligne. Vous verrez, ça défoule ! (on est crevés après une séance).

Creusé à la main au coeur d'un eucalyptus qui a rendu l'âme, chaque pièce est unique et vaut entre 250$ et 1200$ selon les dessins et détails. Livraison outre-mer.

La boutique Didgeridoo Breath

6 Market street, Fremantle

 

Vous voulez en savoir plus, sur les meilleures adresses de Freo, voici celles répertoriées par le Lonely Planet.

Signé,

Maman Globe-trotteuse et les siens

ps-Notre page Facebook ici


Publié à 05:57, le 13/07/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : fremantleaustralie en famillemaman globe-trotteusevoyage en famille

{ Lien }

Une frousse australienne nommée cyclone

 Fremantle, Australie Occidentale

13 juin 2012

Fremantle a de chouettes plages dont la plus populaire, South Beach, est fréquentée par les surfeurs: une vraie religion !

D'ailleurs, les piscines sont rarissimes par ici; à quoi bon patauger dans un bassin lorsqu'on a accès à la Dame bleue ?

Chaque soir d'été, après le boulot, les gens du coin se dirigent vers la plage, histoire de faire courir le chien, les enfants ou simplement pour relaxer.

 Actuellement, c'est l'hiver qui s'installe...

Ce matin, l'eau était particulièrement agitée et d'une couleur turquoise que nous ne lui connaissions pas; "Tiens, on devrait aller faire un tour !" nous lance un Chéri téméraire.

Nous voilà à marcher au bord de la mer déchaînée lorsque la pluie, le ciel gris et le vent glacial se mettent de la partie...

À regrets, nous décidons plutôt de nous diriger vers le supermarché. C'est en faisant la file à la caisse enregistreuse que nous avons eu la puce à l'oreille...

-"Vous êtes Marseillais ?" nous demande un client décidément francophone.

-"Non, du Québec (Dites, on roule nos R ou quoi ?)".

-"Ce soir, on va y goûter avec l'annonce du cyclone ! C'est déjà commencé chez moi, je n'ai plus de clôture !" s'exclame-t-il, nous laissant béats et surtout intrigués.En bons touristes, on suit peu les infos.

De retour à la maison en soirée, le vent s'est levé.

My God. On a compris.

La moitié de l'appart est vitré. Donc, la moitié de l'appart tremble ! (* hé, en tant que Québécois; pas facile à impressionner en matière de tempête tout de même).

Vers 22 hres, Chéri qui travaille avec son ordinateur à la cuisine demande du renfort; les fenêtres adjacentes à la table de cuisine ne suffisent plus à la demande, l'eau éclabousse partout...

Idem pour le salon dont la moquette envoie des SOS.

Mes copines australiennes envoient des messages de détresse via les médias sociaux. Elles sont horrifiées.

Le souffle du vent est si fort qu'on ne s'entend même plus parler. Sans compter que ce n'est pas chaud !

Les filles se réveillent inquiètes et tentent de rassurer leur maman ( je sais ce devrait être l'inverse, mais bon...). 

Puis, quelques boursouflures apparaissent au plafond signe d'une accumulation intense d'eau.

Le plafond de plâtre laisse tomber des grenailles. Ça craque de partout.

"T'as peur ?" demande le mec de la maison.

"Écoute, c'est évident; les fenêtres ne tiendront jamais le coup !" répond une maman Globe-trotteuse qui se rappelle justement avoir une maison bleue solide à quelque part l'autre côté du globe.

"On fait quoi ?" que j'ajoute ? "On a même pas le téléphone".

"Bien. Rien. C'est drôle".

.... !! ??

Bon, je ne vais pas commencer à vous entretenir des relations hommes-femmes, mais sachez bien qu'en voyage, lors de situations que nous qualifierons de "différentes", vous découvrirez qu'on n'a pas tout à fait la même perception des évènements.

Résultat: la Famille Globe-trotteuse n'a pas dormie de la nuit. Quitte pour une bonne frousse (ceci exclut Chéri, je précise).

Le lendemain, les médias confirmaient que le cyclone s'élançait jusqu'à 140 km/h.

Certains commerces ou établissements publics sont demeurés fermés, des milliers de gens n'avaient pas d'électricité, les camions municipaux s'affairaient à ramasser les pauvres branches d'eucalyptus plaquées au sol.

Et ?

Le vitrier s'affairait à changer quelques vitres de notre immeuble.

 Je te l'avais dis ! m'exclamais-je !!

 Des anecdotes vous dites ?

 Signé,

 Maman Globe-trotteuse

PS- Toutes les photos datent de la journée du cyclone. Le crédit n'est pas de moi, mais de nombreux internautes.


Publié à 05:11, le 13/06/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : australie en familleair famillemaman globe trotteusevoyage en famille

{ Lien }

Ça sent bon la campagne australienne !

ps-Notre page Facebook ici

York, Avon Valley, Australie Occidentale

10 juin 2012, 16 degrés

Le temps hivernal australien nous a donné envie d'une balade à la campagne pour voir le bush !

Chéri (qui s'ennuie ferme de son 4X4) rêvait de conduire (la voiture louée !) à travers la campagne "rouge" australienne.

Nous voilà partis en road trip vers Avon Valley à environ une heure trente de Perth à l'intérieur du pays. Un patchwork de paysages défile: des moutons qui broutent dans les champs, de nombreux parcs nationaux où s'arrêter pour se balader dans le bush. Les villages se situent environ à 30 minutes de route les uns des autres. Ah oui ! c'est vrai, les panneaux de signalisation: les kangourous ne sont jamais bien loin...

D'abord, l'authenticité. Ici, le côté verni de la ville est loin derrière. Place à la simplicité, aux marchés du week end où les dames cuisinent des scones et de la confiture de prunes. Pittoresque.

York: le charme d'antan

Établi en 1831, ce village a bien conservé son patrimoine culturel :sa rue principale en témoignage. Cafés & boutiques accueillent les locaux et les touristes présents pour la journée. Au coeur de la vie villageoise, un élégant bâtiment accueille un kiosque d'information touristique où Tamara vous renseignera sur les meilleures adresses de son patelin.

Le côté tranquille australien ; à 15:00 (un samedi) tous mettent la clé dans leurs commerces. Le village s'éteint pour la nuit.

York centre-ville

Ici, le centre-ville de York.

Une maison typique du centre-ville et en premier plan: des roses odorantes !

Une maison typique et en avant-plan ; des roses odorantes. Hummmm...

 

Un lieu de culte.

Jolie boutique du village de York

La bonbonnerie: élue must to see à l'unanimité du côté des cinq ans et moins.

Nous sommes charmés par la beauté du paysage; on dirait que les majestueux eucalyptus sont luminescents. Le contraste de la terre rouge et de la blancheur de l'écorce des arbres est époustouflant !

Les filles exigent que les fenêtres demeurent baissées " pour que ça sente le koala !". La profonde odeur d'eucalyptus est partout mélangée à l'air frais. On a qu'une envie: respirer à plein poumons !

 

 York Olive Oil Compagnie

Une trouvaille absolument délicieuse: Monsieur Arnaud, français d'origine, s'occupe minutieusement de son oliveraie. Il fait tout à la main accompagné de sa partenaire d'affaires sud africaine. "C'est notre secret, nous veillons sur tout !". Il ne compte point ses heures, mais vu la saison hivernale actuellement, il prend le temps de discuter avec les touristes lors de l'ouverture de sa boutique les week-ends.

Le climat favorable de la Avon vallée produit des olives juteuses à souhait. Son épouse belge met la main à la pâte pour fignoler les doux chocolats. Divin. "Ici, ils sont subjugués, de tels chocolats sont difficiles à trouver".

"Quitter pour l'Australie est la meilleure décision de ma vie confirme-t-il 30 ans plus tard".

Facile à comprendre.

L'intérieur de la boutique, située dans l'oliveraie.

Signé,

Maman Globe-trotteuse


Publié à 05:40, le 10/06/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : globe trotter en familleaustralie en famillemaman globe trotteusevoyage en famille

{ Lien }

Jack le koala rédempteur

ps-Notre page Facebook ici
Perth, Australie occidentale,
Juin 2012, début de l'hiver (22 degrés)
Richard, un lecteur assidu de ce blogue, m’a laissé un commentaire qui me hante depuis des nuits : "Si tu veux vivre une expérience sensorielle spéciale, il faut prendre un koala dans ses bras …ce sont des nounours ".
Comment s’y prendre pour s’enfouir le visage dans cette fourrure qui sent bon l’eucalyptus ?
D’abord, vous comprendrez que l’Australie, c’est grand en titi ! 
Cet immense pays continent regorge de paysages fabuleux et les koalas vivent davantage à l'opposé d'où on se situe (Perth).  On ne peut pas en apercevoir en liberté perchés aux arbres du côté occidental. Ils coulent des jours heureux de l’autre côté de l’Australie.
Bien sûr, nous avons aperçu quelques spécimens au Zoo de Perth, juchés dans leurs eucalyptus. On a également eu le privilège d’en caresser quelques uns au Caversham Wildlife Park. Mais je voulais prendre mon koala dans mes bras.
Un rêve de petite fille (Fin de l'anecdote girly ici).
Après les Big five africains; il est temps d’ajouter à cette liste le koala. Le plus mignon animal du monde.
Le Cohunu Koala Park (www.cohunu.com.au)
Mes recherches nous dirigent vers le Cohunu Koala Park.
Embarquement immédiat à On connecte moi et Jack !45 minutes de Perth, l’endroit est à l’extérieur de la ville; les transports en commun  s'arrêtent pas trop loin (train puis bus).
Ce parc thématique a déjà accueilli Michael Jackson, fervent amateur de bestioles exotiques. Je trépigne d’impatience.
Pour la somme de 25 $AUD, il est possible de prendre un koala et lui confier tous noss secrets dans ses oreilles velues.
On me présente Jackson, un beau mâle de 2 ans et demi, né en captivité (espérance de vie de +14 ans). Il me regarde calmement et s’intéresse à mes mimiques. Très patient, il est volontaire pour demeurer lové contre moi en échange de quelques branches de son festin. Il accueille mes confidences en bon aidant naturel. Enfin, quelqu’un qui me comprend !
Les filles m’accompagnent, mais ne peuvent pas le prendre vu ses griffes impressionnantes qui lui servent à s’agripper aux branches et dormir de nombreuses heures. Elles sont enchantées par l’odeur mentolé du membre de la famille des marsipuaux (qui ont une poche couveuse). Ces derniers vivent uniquement en Australie.
Saviez-vous qu’un koala dort en moyenne 18 heures par jour ? Son apport Jack est notre Joey : on l'adopte d'emblée...énergétique est si faible (uniquement des feuilles d’eucalyptus) qu’il conserve son énergie de cette façon. Il s’hydrate seulement en mangeant.
Les petits se nomment des joeys (Coco a hérité depuis ce temps de cet autre surnom).
Tout comme les kangourous, les koalas déposent leurs petits dans leur poche ventrale pour favoriser la croissance. Le joey y demeure environ 6 mois avant de sortir de la poche maternelle et de s’installer sur le dos de sa maman pour une période de 3 mois.
 
Prendre un koala dans ses bras-coché
Merci Richard, un conseil d’expert !
Signé,
Maman Globe-trotteuse
Jack le koala sympathique !
Jack est curieux et gourmand !

Il joue avec brio son rôle de vedette ! Son grand-père a tout de même rencontré Michael Jackson.

Les kangourous sont aussi au rendez-vous !

Coco a un faible pour les wallabys.

Nourrir les cygnes noirs ; une chance inouïe !

Le Cohunu national park est une belle sortie familiale (surtout pour les plus petits) en banlieue de Perth. Possibilité d'amener son panier pique-nique (pas de nourriture sur place).

 


Publié à 06:52, le 4/06/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : australie en famillefamille globe trotteuseair famillemaman globe trotteuse

{ Lien }

Tomber en amour avec Freo

Visitez notre page Facebook ici
La Famille Globe-trotteuse est actuellement installée en Australie Occidentale.
Beaucoup d’émotions (lire l’article). Voilà que Ordiana Jones (mon ordinateur) s'est fait harakiri (implosion du disque dur).Cauchemar pour une blogueuse (et une famille qui prend des photos de voyage depuis 5 mois). Ressucité, vous imaginez combien de dollars australiens, me revoilà à pianoter. On respire.
 
Australie Occidentale (je n’arrive pas à y croire on dirait !!!)
Je le récris en gras, dac ?
AUSTRALIE OCCIDENTALE
25 mai 2012, 21 degrés (fin de l’automne)
 
Tomber en amour avec Freo
 
« Je reste avec elle » me dit chéri en me regardant droit dans les yeux.
-« Quoi ? Tu l’aimes tant que ça ».
-« Si. »
Nous sommes à attendre de remettre les clés à la proprio de l’appartement (ici la vue-la mer au loin) que Vue de notre appart, au loin la mer ! et voua pervecez la Grande roue ?nous occupons depuis voilà déjà plus d'une semaine.
Les valises sont remplies à ras bord (des cadeaux pour Jean-Simon).
Les filles sont coquettes et proprettes pour leur vol de retour sur Bali.
Il renchérit. Fermement.
« Je ne pars pas ».
-Tu l’aimes tant que ça, Freo ?.
Oui.
Je te comprends. Je suis tellement jalouse de son énergie, sa chaleur humaine, sa beauté australienne typique, s’il en est une.
Sur ces paroles, la sympathique proprio se pointe avec son sourire ne se doutant pas de l’enjeu qui se joue. À tous hasards, persuadée de donner une réponse (négative) à Chéri, je lui demande :
Une des nombreuses magnifiques vues de Freo !-« Hummm, c’est libre ici pour les prochaines semaines » ?
-« Oui ! J’ai une annulation. Un prix d’ami si vous voulez ? ».
Un enlignement planétaire. Un signe. Une révélation. L’amour est plus fort que tout. Name it.
Que vouliez-vous que j’argumente de plus ?
Et bien, on y est encore.
Et on jubile.
Un changement de programme comme je les adore: une touche d'imprévu avec un zeste de folie, badigeonné de surprises ! Une nouvelle énergie nous happe ! Plein de trucs à découvrir. Toute la famille Globe-trotteuse est unanime; on se pose ici encore quelques semaines.
Présentation de Freo : l’originale
Freo, c’est la petite sœur de Perth, cette capitale la plus isolée du monde Vue sur la ville depuis l'esplanade dédiée aux soldats-Fremantle(encerclée de terres arides).
Ambitieuse, Fremantle (Freo) possède le port le plus important de tout l’état de l’Australie Occidentale. Sur ses quais, sont arrivés des milliers d'immigrants particulièrment d'Angleterre, pour peupler les terres.
Freo a eu ses lettres de noblesse en devenant le 2ème port sous-marinier d'importance (après Pearl Harbour) durant la deuxième guerre mondiale.
Sa population est de 27 000 âmes. Plus créatives les unes que les autres, nombreux artistes y habitent, beaucoup de professionnels et quelques hippies.
Freo: lovely !Malgré son statut envié d'une ville à l'atmosphère de détente, elle préserve à travers les années, ses atouts précieux: charme, authenticité, désinvolture d'un village de bord de mer.
Lorsque la bible Lonely Planet choisi « le » truc à voir, à  faire, à vivre en Australie Occidentale, elle affirme : « Passer un dimanche à Freo ».
Nous avons donc décidé d’y passer plusieurs dimanches. Histoire de s’imprégner de cette ambiance extraordinaire.
L'importance des marchés
Plusieurs marchés ont pignons sur rues et se veulent lieux de rassemblements les fins de semaine. On y trouve de tout: fruits, légumes, artisanat & produits locaux, souvenirs et art aborigène. On goûte: bouchées au yogourt & bananes, bar de spiruline, limonade maison, kiwis & mandarines australiens. Miam.
On peut y déguster de nombreux mets australiens & asiatiques (ce sont leurs voisins après tout). Ci-après, le traditionnel marché intérieur. Mon produit coup de coeur: la crème hydratante à base d'huile d'émeu. On se tartine tous, le vent marin combiné à la température automnale assèche l'épiderme.
Marché intérieur de Freo
Les Aussie savent faire de l'excellent café au lait (pour le thé on est moins impressionnés) ! La culture de prendre un café est bien développé (le bonheur suprême pour Maman Globe-trotteuse). Nombre de tables colorés décorent le marché en plein air. On apprécie le soleil (la région est la plus ensoleillée annuellement en Australie).
Le marché en plein air de freo, Australie Occidentale
Amuseur public, frematle
Un amuseur public qui contribue à l'ambiance relax de Freo.
 
Roulotte à beignes au centre-ville de freo ! Vous ne pouvez pas la manquer !Le quartier qui nous accueille East Fremantle est près du centre-ville que nous rejoignons à pieds.
Notre « camp de base » (contrairement au premier endroit loué à South Perth) est super agréable avec une vue privilégiée sur les activités portuaires et la Grande Roue qui s’illumine le soir venu. Il s'agit d'un appartement éclairé et coloré.
Coco exige qu'on laisse les rideaux ouverts en s'endormant pour qu'elle puisse apercevoir sa Grande Roue.
Que du bon temps ! Je continue sur ma lancée...à suivre.
Enjoy.
Signé,
Maman Globe-trotteuse
Ella
La Grande Roue de Coco
Ps-On a une pensée spéciale pour les gens avec qui on a manqué un rendez-vous à Bali. Je pense à Véronique, Fil & Julie ou Noga & famille. See you soon guys. XXXX
Tous les droits de ce texte sont réservés. Prière de na pas copier sans permission.

 


Publié à 05:13, le 22/05/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : fremantle en familleaustralie en familleair famillemaman globe-trotteuse

{ Lien }

Histoires de kangourous

La Famille Globe-trotteuse est actuellement en Australie Occidentale et vous partage ce coin du monde isolé et impressionnant. Notre page Facebook ici

 
Histoires de kangourous 
Mai 2012, 21 degrés
Perth, Australie Occidentale
La culture aborigène est fascinante.
À Perth, on la croise à tous instants notamment dans les boutiques de souvenirs Boomerang aborigènestouristiques. Des boomerangs aux couleurs d'eau et de feu (qui servent pour la chasse).
Des peintures où s’éclatent le bleu, le jaune, l'ocre. Des didgeridoos (instruments de musique) égayés d’animaux roux, bruns, terre. Des teintes chaudes comme le soleil ardent en plein été australien.
Le Kuditje cafe
Après quelques recherches, je déniche un café aborigène dans le quartier Northbridge; une agglomération de Perth aux accents bohème qui recèle de Coco nous montre les différentes parties qui constituent le kangourou: que nous goûterons !routards, d'étudiants et d’organismes communautaires.
Un vrai quartier, quoi.
L’endroit est bon marché (lire enfin des prix qui ne nous font pas sursauter !).
Il s’agit d’un plateau de travail pour les aborigènes qui souhaitent bosser dans le milieu touristique.
Ravis d’encourager les ambitions de ces gens, nous prenons le lunch avant de visiter le Western Australian Museum situé à deux pas.
 

Croquer ou ne pas croquer ?

 

Le Cafe Kuditje fait la promotion de la culture aborigène. Les filles se voient offrir par une dame un tableau avec des expressions Noongar. Une langue difficile à maîtriser.
On découvre les vertus des différentes baies et fruits de la nature environnante. Au menu, des viandes traditionnelles mangées dans le bush australien. Les plus populaires et savoureuses, le kangourou et l’émeu (le crocodile a été retiré de la carte faute d’adeptes).
Chéri commande un ragoût de kangourous. Je m'en tiens au traditionnel (sandwichs aux oeufs, désolé de vous décevoir).
Comment expliquer à ses enfants qu’on va manger Skippy ?
-« Allez, goûte ! » me suggère-t-il.
Je m'éxécute. Pas mal.
À Rome, on fait comme les Romains (ce sont les mots de mon amie Ruth pour répondre à ma dichotomie intérieure).
Tendre, délicieuse, je comprends les fanas de cette chair qui se laisse dévorer.
Riche en protéines (plus que le bœuf) et pauvre en matières grasses, la Fondation des maladies du cœur lui décerne le titre de viande de choix.
Elle est appréciée particulièrement dans le bush australien, reconnu pour sa chaleur torride, car la chair se mastique aisément avec peu de salive (denrée rare à 45 degrés celcius).
Une expérience pour le palais et l’imaginaire (avouons-le).
À la rencontre de l’icône nationale
Vive les kangourous !Qui dit Australie dit Kangourous (et pas seulement pour le dîner) !
En route pour le Caversham Wildlife Park.
À un jet de pierre de Perth, (facilement rejoint en transport en commun), on peut se balader parmi les animaux. Nous arrivons dans un paysage plus outback : sec, sablonneux, arbres épineux.
Le bus nous dépose à l’entrée de l’immense parc national où un joyeux gaillard à la chemise kaki vient nous prendre en nous demandant de ne pas refermer les portes de la camionnette : il s’amuse à le faire en appuyant fermement sur l’accélérateur et créer une poussée assez forte pour que les panneaux coulissants se referment d’eux-mêmes.
Pas de doutes, on est bien dans le bush.
« See ya ! » nous lance-t-il avec l’accent typique. Une adaptation continuelle pour l’oreille.
Nous avons un seul bu en tête : caresser les plus adorables des bêtes sauvagesCoco parmi les siens on dirait bien... de ce continent mythique (pour chasser notre honte de les croquer !).
Coco a grandi parmi ces animaux, sa chambre est peinte de koalas et de kangourous.
Imaginez son bonheur lorsqu’on lui annonce qu’elle va les toucher comme elle le fait avec ses nombreuses peluches à la maison.
Des amis qui ne vous font pas faux bond !
Après quelques indications sommaires : « Ne touchez pas les bébés dans la poche des mamans », nous pénétrons au coeur du hâvre des kangourous.
Je nourris les kangourous..jusque là tout va bien !Ils sont couchés en plein soleil ou à la fraîcheur. Nous les nourrissons et découvrons rapidement les plus gourmands.
Coco se donne une mission : nourrir les petits «… les gros ont trop mangé ! » croit-elle.
Leur fourrure est douce, épaisse. Leurs paupières donnent l’impression qu’ils se réveillent et ont un air enbrumé. Pas nerveux du tout les copains.
C’est trop drôle de voir sortir de la poche de maman kangourou, une patouille ou une tête de bébé.
Puis, tout à coup, je sens une patte qui m’empoigne fermement et…une morsure dans monOuf..ici ça se complexifie, le Gros veut sa ration et prend tous les moyens dont une croquée de moi ! Ouch dos !
-« Aïïïe ! le gros, il m’a croqué ! »
Vous aussi vous croyez ?
Il a vengé son frère réduit en ragoût.
La nature australienne est puissante.
 
Signé,
Maman Globe-trotteuse version Crocodile Mummy

 

Un bébé kangourou bien au chaud !

Les Mini Globe-trotteuses dans le bush australien

 


Publié à 06:19, le 17/05/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : australie en familleair famillemaman globe trotteusevoyage en famille

{ Lien }

L'Australie: un cadeau bien emballé

Perth, Australie occidentale (WA)

22 degrés (c'est l'automne dans l'hémisphère sud)

9 mai 2012

 

J'avais de la pression !

Chéri réclamait un 40ème anniversaire décadent !

J'ai donc joué toutes mes cartes et optée pour une valeur sûre : l'Australie. Le reste est une histoire connue avec ce populaire concours où il fallait deviner la destination mystérieuse ! (On a eu du plaisir ! merci encore).

Nous voilà donc devant le tableau des départs: Bangkok, Kuala Lumpur, Hong Kong, Singapour et Perth !

Chéri n'a pas deviné, car bien que nous avions déjà envisagé l'Australie, le coût des billets nous décourageait (la touristique Gold Coast). Pourtant, depuis Denpasar (Bali) la côte occidentale est abordable; mais moins connu. 3 petites heures et demie d'avion et nous sommes heureux de fouler le tarmac de cette contrée mère de Crocodile Dundee.

PERTH : le charme urbain

1.6 millions d'Australiens occupent cette magnifique ville qualifiée de capitale la plus isolée au monde ! Plus proche de Jakarta (Indonésie) que de Sydney ou Brisbane, Perth tient le phare seule à l'ouest de ce pays immense, sur les abords de l'Océan Indien.

On qualifie ses habitants de "vrais australiens". La culture est préservée vue le côté isolé du territoire.

 

Perth by night !

Vue de Perth depuis le King's Park

Nous avons opté pour la location d'un appartement puisque nous séjournons une semaine sur Perth-secteur South Perth (merci Danielle pour la référence au site stayz.com.au) avant de poursuivre vers Fremantle au sud.

Le logement choisi est minimaliste (mais pas le prix !), nous rigolons parce qu'il nous rappelle nos apparts étudiants. Pouvoir cuisiner s'avère une excellente option: après une journée à visiter, les filles sont ravies de rentrer à la maison.

Le coût de la vie est élevé. La nourriture (même au supermarché) est onéreuse, nous privilégions les repas cuisinés au détriment des restos Par exemple: un café coûte 4.50$ et un muffin 4.50$. La facture éclate à 35$AUD pour 4 boissons & 4 pâtisseries pour un simple arrêt dans un café. Il faut chercher les aubaines: il y en a ! Seulement, nous avons besoin d'un peu d'ajustement pour notre bourse habituée au tarif indonésien.

Chaque matin, nous prenons le traversier (10 minutes) pour atteindre le centre-Le port de South Perth desservi par le traversierville et rejoindre les attractions.

Les enfants apprécient les salutations du Capitaine. 

Les transports (traversier, bus, train) en commun sont accesssibles et certains gratuits (3 lignes de bus: bleu, rouge, jaune nommées CAT).

Take it easy

Nous avons un certain choc à réaliser à quel point ils sont grands (nous vivons en Asie depuis décembre où acheter un t-shirt XXL est un vrai défi). Chéri (6 pieds 2) se sent de nouveau chez lui ! Un peuple en forme, beau, discret. Ambiance décontractée. Tout à fait plaisant.

 Centre-ville de Perth, Australie Occidentale

Le centre-ville m'épate non seulement par son intéressant mélange architectural, mais par la qualité et l'originalité de ses magasins. Le pays a de nombreuses marques de vêtements ou autres produits maison. Quel bonheur de ne pas voir toujours les mêmes marques américaines. Pas même un Strabuck's en vue, mais des chaînes australiennes de café telles Dome ou Coffee Shop. L'inscription "Conçu et produit en Australie" est un signe de fierté ! On achète.

Vu la température, comment dire, fraîche (20 degrés avec un peu de pluie), on doit opter pour s'acheter des vêtements. Nos valises contiennent des fringues légères (bon, j'avoue qu'après tout ce temps au "chaud/très chaud/trop chaud/j'en peux plus", je me disais que se rafraîchir les idées allait nous faire le plus grand bien (tu as vu juste Ruth !). C'est exact. Mais on se les gèlent (les oreilles pas les...).

On croise régulièrement, les locaux avec tuques, manteaux et tout cela agrémentés de sandales tongues ou...de bottes typiques australiennes.

Et voilà ! Nous en adoptons chacun une paire (ceci exclut Chéri évidemment).

Vous les reconnaissez ?

Leur allure bizarre, Achats de informe: elles cartonnent chez les vedettes.

Ce sont les bottes UGG.

Quelle douce sensation que d'enfouir ses petits petons nus (oui, elles se portent sans bas) dans la pure laine merino ! 

Les propriétés de cette laine vous gardent au chaud OU au frais en évacuant l'humidité. Ça explique pourquoi l'on croise des gens qui les portent à une température où nous, famille Globe-trotteuse d'origine nordique allons nous baigner !

Conçues par des surfeurs qui souhaitaient se garder les pieds au chaud entre deux trempettes dans l'océan.

Incroyable, elles font parler d'elles: une école les a interdites parce que les ados y planquaient leurs portables !

Vous croyez qu'on exagère un peu le style en ajoutant les chapeaux de chasseurs de crocos ?

À bientôt,

Signé,

Maman Globe-trotteuse version Crocodile Dundee

 Maman Globe-trotteuse Crocodile Dundee et ses Mini Globe-trotteuses


Publié à 06:52, le 9/05/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : australie en familleair famillemaman globe-trotteusevoyage en famille

{ Lien }

Où est la Famille Globe-trotteuse ?

 

5 mai 2012

Résultat du concours terminé:

"Trouvez la destination mystérieuse où Chéri fêtera ses 40 ans !

PERTH

AUSTRALIE OCCIDENTALE

4 finalistes: Ruth, Mélanie R.R., Jean-Simon & Julie

Nombreux participants ! et 3 complices (Karine, Véronique & Danielle)

Tous les commentaires ont été considérés.

Un énorme merci de votre participation !

Vous nous avez fait chercher (je sais que c'est réciproque !).

Proposez des endroits exquis !

Chéri a découvert sa destination seulement devant le tableau des départs ! Il est ravi.

LE TIRAGE AU SORT PARMI LES FINALISTES, PIGÉ PAR NUL AUTRE QUE CHÉRI, A DÉCERNÉ:

Jean-Simon, gagnant !

Félicitations !

Tu remportes un paquet cadeau de souvenirs & gâteries australiennes ! (j'ai déjà commencé le shopping, livré chez toi le mois prochain par nul autre que Maman Globe-trotteuse !)

On vous embrasse tous très fort !

La famille Globe-trotteuse

 

TOPO SUR PERTH 

(capitale de WA-Western Australia)

Perth est la capitale la plus isolée au monde ! Elle est plus proche de Jakarta (Indonésie) que de Sydney ou Brisbane ! On dit de ses habitants qu'ils sont typiquement "westeners": il ont préservés leur culture.

L'économie roule sur l'or (c'est le cas de le dire). Nombre d'habitants travaillent dans les mines du Nord (fer/aluminium) de la province et reviennent dépenser leurs dollars australiens à Perth.

Il nous fera plaisir de continuer les présentations dès nos prochains billets...

Revenez-nous voir !

 


Publié à 06:48, le 4/05/2012, dans OCEANIE en famille, Australie
Mots clefs : australie en famillefamille globe-trotteusemaman globe-trotteuse

{ Lien }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos
Facebook

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Décembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Sites favoris


Voyage-enfants Ulysse
Voyage & enfants (voir nos articles de collaboration)

Rubriques

AMERIQUES en famille
ASIE en famille
BIO FAMILLE GLOBE TROTTEUSE
CARAIBES ANTILLES en famille
ECHANGER SA MAISON
EUROPE en famille
OCEANIE en famille
ON PARLE DE NOUS !
POURQUOI PARTIR EN FAMILLE

Derniers articles

Changement de site-suivez-nous....
7 trucs sur Bali pour Stephen PM
Une belle histoire d'espoir nicaraguayenne
Voyager avec une ado 2.0 (genre)
Comment je suis devenue la marraine d'un taureau !
Échanger sa vie
Apprendre une nouvelle langue en famille
Rencontres insolites en voyage
Musarder en famille, vous connaissez ?
Vivre à 5 sur un voilier: la Famille Pirate
La Martinique en famille
Et si bébé naît en vol ? On fait quoi ?
Tankini blues
Souvenirs de 2012: bilan de la Famille Globe-trotteuse
Bali en 3 saveurs
Fremantle (Australie) : les adresses coup de cœur !
Une frousse australienne nommée cyclone
Ça sent bon la campagne australienne !
Jack le koala rédempteur
Tomber en amour avec Freo

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email