Air Famille

Kuta la nocturne (Bali, Indonésie)

Globe-trotter en famille et en redemander ? Embarquement immédiat avec la famille Globe-trotteuse qui vit un périple de plusieurs mois à Bali, Indonésie

 La suite de notre séjour à Kuta située au sud de Bali...Nous poursuivons nos périphéties, le 27 février vers la Malaisie pour une semaine. 

*Merci, vous êtes des milliers de visiteurs uniques depuis 2 mois... 

Coucher de soleil sur Kuta, BaliContinuez de laisser vos commentaires. On A-DO-RE. Directement sous les articles ou dans le livre d'or (à droite).

C'est notre courrier du coeur à nous.

 

 

Inscription à la newsletter en bas à droite de l'écran.

 

Kuta la nocturne

Bali, Indonésie, Océan Indien

25 février 2012

Kuta mérite son palmarès côté fringues avec une abondance de boutiques et marchés.
En déambulant sur la main street, les sens sont aux aguets.
Ici, on hume des savons faits à la main aux effluves envoûtantes de jasmin, des sculptures sur bois à admirer (quel talent !), des peintures traditionnelles aux tons orangés représentant les cérémonies, des robes soleil de couleur turquoise, jaune ou violette au look grano puis des tonnes de vêtements trendy. Il y en a pour toutes les bourses et tous les styles.
Notez bien qu'il est inutile de débuter votre tournée aux aurores pour dévaliser vos boutiques favorites. 
Plusieurs commerces ouvrent à 10 :00 (dire que nous, on a déjà la moitié de laKuta centre-ville ! Bali, Indonésie journée d’entamée pris le petit-dej, 2 collations et pensons sérieusement au lunch à cette heure là, m’enfin…autre temps autres mœurs dit-on).
Il faut dire que Kuta ne ferme pas l’œil tôt.
Envahie de horde de touristes friands du surf, ces derniers se secouent les puces dès le crépuscule, et ce, pour mieux honorer le lever du soleil. Pfiou…
 
"Cheap price  !"
Les vendeurs utilisent tous les stratagèmes possibles pour attirer la clientèle à l'affût de bonnes aubaines (Mea Culpa !). La marchandise est offerte à des prix concurrentiels lorsqu'on déambule sur la chaussée ("5$ crie le vendeur au large sourire !"). Voilà qu'une fois à T-shirts de Surfer Girl, boutique populaire de Bali, Indonésiel'intérieur du magasin, il y a une inflation du prix !
Ça sent l'arnaque aux odeurs de patchouli et thé vert.
Quelques boutiques sont élues nos chouchous.
Les filles adorent le magasin Surfer Girl dont le logo est une fillette blonde aux couettes coquines. Très girly, merci ! on apprécie les couleurs vives (rooooose) et le look sportif de la marque.
Chéri se réconcilie finalement avec la vie en trouvant du "vrai"  XXL chez Hurley. Il ne fait pas la taille des Indonésiens donc difficile à habiller...
Maman Globe trotteuse découvre une mignonne boutique et s'achète une robe aux couleurs de sucette glacée, en plus d'une écharpe pour son amie Ruth (j'ai pensé à elle en la voyant !).
Le coucher de soleil sur la plage concluera romantiquement notre fin de journée. 
Restauration rapide omniprésente
Côté repas, il est difficulte de trouver une perle de resto végétarien (pourtant partout à Ubud). Même Happy cow, ce site qui recense les restos végétariens de ce monde ne relève pas d’offres downtown Kuta. 
Les chaînes d’alimentation rapides pullulent. Hard Rock Cafe que nous avions adoré aux Bahamas (côté famille pratique !), nous propose un végé burger pour Mais vous n'êtes pas au lit mesdemoiselles ? Kuta, Bali, Indonésie13 $ soit l’équivalent de ce qu’il en coûte pour nourrir toute la famille dans d’autres établissements balinais.
Le style est occidental et les prix aussi.Le restaurant trône devant la plage; ça se monnaie. Nous déclinons l’offre, mais gardons les ballons offerts par le sympathique personnel. 
Le Kafe Dulang attire notre attention : ambiance garantie avec vue sur la rue principale.Bouffe alléchante et plats traditionnels & occidentaux  pour un dîner (souper pour les Québécois) tardif  ! 
Le Kuta Square Block telTimes Square présente d'innombrables affiches géantes lumineuses. Le ton est donné.
On rentre à l'hôtel : éreintant la vie de Beach Bum.
Le confort nocturne pour les familles
Facile de trouver des petits losmen (chambre double) pas cher sur Kuta.
Plus difficile lorsqu’il s’agit d’une famille. Mon choix, le Febri’s (passer par un moteur de recherche tel agoda.com pour bénéficier d’un tarif réduit). Chambre parfaite (1 lit double et 2 lits jumeaux). Balade de quelques minutes pour rejoindre la plage. Piscine avec coin petits et immense parc sur le site. Spa (pensez massage, toujours !) Buffet au petit-déjeuner inclus et il est gargentuesque !
Le Febri's en plein coeur de Kuta, Bali IndonésieSitué au sud de la plage (région nommée Tuban beach) et sur la Jalan Kartika Plaza (rue), il est à côté du célèbre Waterbom Park et du Discovery Mall.
Anecdote: Je ne peux pas imaginer cette situation en Amérique; sur mon coupon de petit-déjeuner il est écrit;
"Ce buffet est à volonté par contre, nous vous invitons à manger tout ce qu'il y a dans votre assiette, avant de vous resservir !".
Enfin ! Noir sur blanc ce que tout le monde pense tout bas ! (vous êtes d'accord ?). Je reconnais la touche écolo de Bali (vous en reparlerais promis).
Puis, ce qui charme toute la gente féminine de notre clan: "roulement Ouiiiii des serviettes créatives !!!de tambour...." des serviettes créatives ! (ouiiiiiiiiii, je regrette de ne pas avoir photographier toutes les serviettes créatives de mes périples).
Avouez que le vous le faites aussi ?
C'est plus fort que nous on leur fait prendre la pause pour les immortaliser à jamais ! Mais qui diable enseigne ces techniques ? La compétition est forte ici.
On a dû utiliser tous la même serviette de bain, car les filles refusaient net que l'on touche aux leurs...
On s'amuse quoi !
 Signé,
Maman Beach Bum Globe Trotteuse
 ps-Chers lecteurs, vous préférez les photos formats moyens (comme cet article) ou celles format petit (article précédent) ?
                                                                                                           

 Nasi CampurLe Nasi campur plat traditonnel indonésien servi sur feuille de bananier.

Riz, légumes, croustilles de riz, tofu et tempeh (pain de fèves de soya). Les versions changent selon le chef et son humeur.      

 

 

 

 Divinité qui veille sur les invités de l'hôtel Febri's, Kuta, Bali, Indonésie

 

 Il y a toujours une divinité pour veiller sur nous à Bali: celle-ci protège les invités du Febri's.

Hummm...je crois qu'elle était en pause lorsque Chéri a attrapé la redoutable fièvre dengue (car on croit qu'il l'a attrapé à Kuta où il y a plus de mosquitos).

 

 

 

                                   


Publié à 03:14, le 26/02/2012, dans ASIE en famille, Bali
Mots clefs : slow travelbali en familleair famillemaman globe trotteuse

{ Lien }

La vraie aventure : l’hôpital Royal de Bali

Globe-trotter en famille et en redemander ? Embarquement immédiat avec la Famille Globe-trotteuse.

* Il est possible de s'inscrire à notre newsletter, ici en bas à droite de l'écran.

Ubud, Bali
29 janvier 2012
 
Je vous raconte parce que l’histoire finit très bien.
Et puis, il s’agit d’une authentique aventure de voyage. Digne de la catégorie des imprévisibles et de celle qui surligne les différences culturelles. Bref, qui confronte le confort tranquille.
Notre fille aînée est une gazelle. À quatre ans, elle a déjà couru son premier petit marathon à l’Université Laval. Une sprinteuse. Voilà le problème : le footing en tong c’est assez sportif ! Mercredi soir dernier, une vilaine chute au mauvais endroit la blesse, lui infligeant des lésions profondes. Par chance, sa maman venait d’aller la récupérer chez sa copine pour dîner.
Je constate les dégâts et demeure calme.
Pendant ce temps, Chéri doit téléphoner à notre compagnie d’assurances (qui doit être avisée AVANT, si possible, une consultation).
Où est le numéro ? Remords. Je m'en veux de ne pas l'avoir sous la main.
Cherchons sur internet.
Pourquoi la connection est si lente ?  
Finalement, je retrouve mon contrat. Le préposé a de nombreuses questions pour l’ouverture du dossier.
-« Quoi, vous m’entendez mal ? Il se peut, regardez sur une mappamonde, notre coin est un peu loin ».
Départ pour la Clinique médicale de Ubud
Par chance, précédemment j’avais pris soin de me renseigner où se trouvait la clinique. En l’espace de 53 secondes, nous consultons le médecin qui affirme qu’il faut voir un spécialiste dès maintenant. Elle est loin d’être en danger. Toutefois, on ne rigole pas avec une fillette de cet âge et vaut mieux aller à l’hôpital si une chirurgie est nécessaire. Le temps presse.
Inquiète, je passe un coup de fil au Canada, où ma copine Kristy file le combiné à son mari. Dr Matt me rassure sur la suite des choses. Entre autres, je me questionne sur l’éventualité de la chirurgie. Il me partage ses recommandations et me piste sur les questions à poser à l’équipe médicale.
Retour à la maison. Quelques trucs dans un sac, et on y est. Jamais fais un baluchon aussi rapidement.
Départ pour Denpasar
Capitale de l’île, Denpasar est dissipée telle une grande ville. On n’y a mis les pieds que pour s’extirper de l’aéroport. Il y a une bonne heure de route à faire.
Il nous faut un taxi pour nous guider en pleine noirceur jusque là. Téléphone à la seule compagnie de Ubud :
-« Désolé, on n’a pas de véhicules disponibles ce soir ! ». C'est un cauchemar ou quoi ?
Après quelques grognements, on accélère en mode plan ultime : on cogne chez un voisin. En bon hindou, il accepte de nous mener en ville sachant qu’il accumule des points pour son good karma. Il sollicite toutefois une généreuse rétribution.
Ella est ravie de faire offrir un cadeau à l'hôpitalNotre compagnie d’assurances favorise le Bali international medical center.
Je vous jure, c’est pareil que dans les téléromans. Les portes coulissantes ouvrent. Sur le qui-vive, les membres du personnel vêtus de sarraus immaculés accueillent notre troupe. Un pauvre diable se lamente fort en arrière scène. Les filles me regardent inquiètes. Une odeur de propreté est omniprésente et, encore là, en moins de deux, nous voyons un médecin coréen absolument rassurant. Après avoir offert des cadeaux aux filles (photo) et un espresso à leurs parents (il n'y a pas de doutes, on est bien dans le privé), il nous présente la situation.
-« Malheureusement, le spécialiste requis pratique à l’hôpital. Nous vous y transférons ».
Arrivée au Bali Royal hospital
Il est 1 heure du matin lorsque nous arrivons à cet établissement. Hormis ses employés, l’hôpital est désert. Un constat surprenant pour nous qui connaissons au Québec, un système de santé public engorgé et critiqué.
Corridor du Bali Royal HospitalDe plus, c’est du sérieux. Les patients reçoivent un traitement royal ! On peut choisir des chambres catégories : altesse royale, roi ou reine et prince ou princesse.
Une fashionata digne de Bollywood se présente à nous. Chignon bien gommé, talons hauts, elle tire sur sa minijupe qui ne cesse de défier la loi de la gravité. Notre Ella l’adore d’emblée se reconnaissant des affinités (de princesse j’imagine) avec la jeune femme.
-Je suis Dre Dian. Je vais attendre le spécialiste avec vous.  
Le Bali Royal Hospital, DenpasarIl arrive enfin et coordonne tout ce beau monde. Sous son air de baba cool procède aux soins requis, tout en donnant ses ordres et recommandations.
Le relais est donné à maman qui s’occupera de veiller à la bonne guérison de la patiente aux jambes de course.
Tout est bien qui finit bien.
Un test in vivo pour les nerfs parentaux.
Les seules conséquences à long terme sont des anecdotes de voyage que nous continuerons de raconter et quelques millions de roupiah en moins...
 
Grande fille courageuse va !
 
Signé,
 
Maman infirmière Globe trotteuse
 
Tiens la voilà presque rétablie avec sa copine
Ella remise de ses émotions et sa copine
 
 
Recommandations de maman Globe-trotteuse aux familles
·         On ne lésine pas sur la qualité des assurances santé en voyage. Croix Bleue (Canada) offre un bon service et des soins illimités. Renseignez-vous toutefois, sur ce qui est couvert. Exemple : nous avons appris que le trajet pour aller à l’hôpital est couvert, mais pas le retour ni aucun frais d’hébergement ou de nourriture puisque l’assureur considère que l’auriez payé étant à l’extérieur de votre domicile.
 
 
·         Je suis rassurée sur le système médical privé balinais. Je n’hésiterais pas à vous recommander l’un ou l’autre de ces établissements.
 
       Bali international medical center (Kuta)
 
       Bali Royal Hospital (Denpasar)
 
 
 
·         Avoir en sa possession les coordonnées d’amis du corps médical, c’est vraiment rassurant (Julie ma copine pharmacienne, je t'informe que j’ai aussi ton courriel). Sympa, merci les copains !

 


Publié à 02:30, le 29/01/2012, dans ASIE en famille, Bali
Mots clefs : slow travelair famillemaman globe trotteuse

{ Lien }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos
Facebook

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Sites favoris


Voyage-enfants Ulysse
Voyage & enfants (voir nos articles de collaboration)

Rubriques

AMERIQUES en famille
ASIE en famille
BIO FAMILLE GLOBE TROTTEUSE
CARAIBES ANTILLES en famille
ECHANGER SA MAISON
EUROPE en famille
OCEANIE en famille
ON PARLE DE NOUS !
POURQUOI PARTIR EN FAMILLE

Derniers articles

Changement de site-suivez-nous....
7 trucs sur Bali pour Stephen PM
Une belle histoire d'espoir nicaraguayenne
Voyager avec une ado 2.0 (genre)
Comment je suis devenue la marraine d'un taureau !
Échanger sa vie
Apprendre une nouvelle langue en famille
Rencontres insolites en voyage
Musarder en famille, vous connaissez ?
Vivre à 5 sur un voilier: la Famille Pirate
La Martinique en famille
Et si bébé naît en vol ? On fait quoi ?
Tankini blues
Souvenirs de 2012: bilan de la Famille Globe-trotteuse
Bali en 3 saveurs
Fremantle (Australie) : les adresses coup de cœur !
Une frousse australienne nommée cyclone
Ça sent bon la campagne australienne !
Jack le koala rédempteur
Tomber en amour avec Freo

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email