Air Famille

Se faire exploser ses valeurs

Globe-trotter en famille et en redemander ? Embarquement immédiat avec la Famille Globe-trotteuse.

Notre page Facebook ici.

J’ai saisi l’horreur.

Elle a fait voler en éclats mes valeurs.
Des corps déchiquetés, une noirceur, un silence de mort. En quelques secondes, trente-six innocents perdent la vie. Des dizaines d’autres deviennent dépossédés de l’amour de leur vie, de leur chère maman ou de leur petit frère adoré.
D’autres, comme moi, ont perdu leur insouciance.
L’aéroport international de Domododevo (Moscou) vient d’être la cible d’un attentat barbare. Vécu en direct, gracieuseté des médias sociaux. Des atrocités plein l'écran. Horrible, je vous dis.
Nous sommes le 25 janvier 2011.
Je dois me concentrer, je suis au boulot. Ma boîte de courriel déborde soudainement de messages d'amis "Êtes-vous partis pour la Russie ?".
J’ai le regard absent. La peur au ventre.
Partir ou rester ?                
Dans une semaine pile, moi, Chéri et nos filles de deux et trois ans devons fouler le sol, désormais souillé, des arrivées internationales.Précisément à cet endroit, où vient de rouler la tête du kamikaze qui s’est fait exploser.
Guerre de territoire, revendications tchétchènes. Je ne comprendrais sans doute jamais assez.
Ce soir, c’est aussi mes valeurs que ce martyr a bousillé.
Découvrir la planète, bourlinguer en famille et clamer haut et fort qu’il n’y a rien de plus amusant; c’est ma maxime.
Je déchante carrément. C’est quoi ce bordel ? La question est sur toutes les lèvres « Vous n’allez pas en Russie, j’espère ?»  demande notre entourage stoïque. Une collègue tente de me rasssurer "C'est fini Caroline. Le triste évènement a eu lieu".
Tout est planifié depuis des mois pour notre quatuor.
Cette envie de croire que c’est un acte isolé. Mais, ce serait oublier la bombe de mars 2010 dans le métro moscovite. Deux femmes s'étaient enlevé la vie tuant 40 personnes.
 
Arrivée solonnelle
La poussière retombée, je m’empresse de vérifier la cote de sécurité du pays sur le site du ministère des affaires étrangères du Canada C’est vert, elle n’a pas bougé d’un ioata. On recommande simplement d’éviter les aéroports et les transports publics aux heures de pointe. Je fais comment au juste pour arriver sans passer par l’aéroport ?
Fleurs pour honorer la mémoire des victimes de Domodedovo Domodedovo est un aéroport tout à fait moderne et… normal. Rien à signaler. Sauf peut-être toutes ces fleurs qui jonchent le sol. In memorium. Tout est déjà reconstruit, malgré les dommages importants.Fierté nationale oblige. Ça sent la peinture. Ismaëlla nous demande pourquoi les gens laissent de si belles fleurs par terre ?
Je me cache le visage pour ravaler mes sanglots.
Maman Globe-trotteuse ne saura pas répondre. Chéri détourne le regard.
Jamais je n’oublierais la leçon.
La liberté (de penser, de bouger, de se déplacer) peut avoir un prix.Celui de croire en ses valeurs : le monde peut être meilleur,il ne faut pas renoncer à vivre.
C'est fondamental.
Ce kamikaze a donné un prix à mon envie de voyager. Il m’a fait réaliser qu’il s’en faut de peu pour tout foutre en l’air. Il a fait de moi une aventurière plus consciente, qui connaît son privilège de se vautrer dans la liberté.
Une maman qui saura un jour expliquer que ce monde, si merveilleux soit-il, comporte son lot de tragédies.
Bien malheureusement.
Signé,
Maman Globe-trotteuse
Un aéroport endeuillé
 

www.france24.com/fr/20110124-russie-moscou-aeroport-domodedovo-explosion-attentat-suicide-kamikazes-victimes-morts-interfax


Publié à 06:40, le 24/01/2011, dans EUROPE en famille, Russie
Mots clefs : globe-trotter en familleair famillemaman globe-trotteuseMoscouRussie

{ Lien }

Le Japon pays ami des bébés

Globe-trotter en famille et en redemander ? Embarquement immédiat avec la Famille Globe-trotteuse.

Notre page Facebook ici

 
C'est un voyage exquis !
Nous voilà à Kyoto la capitale culturelle du Japon: 1,46 million d'habitants. Une agréable découverte, particulièrement en ce qui concerne le calme et le savoir-vivre de ses élégants habitants.
Les Japonais sont avant tout des gens réservés, polis et fous des bébés.
Avec un des taux de natalité le plus bas du monde, chaque petit est considéré. Trois fois, ma fille Ismaëlla (3 mois) s’est vu offrir des cadeaux par de purs inconnus dans la rue ou au restaurant. Une gentillesse sans bornes. Perdus dans le métro ? Plusieurs citadins n'hésitent pas à manquer leur train pour nous secourir.
Les Japonais adorent les bébés !Que dire de la folie des photos. Chaque jour, en moyenne une vingtaine de personnes demande notre permission (toujours cette sublime politesse) pour prendre des clichés du poupon occidental. Ses petits petons font sensation.
Elle adore sourire à tout ce beau monde. 
 Ces petites vedettes !
Notre couple d'amis français qui habite la ville depuis 2 ans, désire nous faire découvrir les izakayas, des établissement de style bar & restaurant qui offrent un éventail de nourriture et boissons.
Du coup, ils nous mettent en garde de ne pas être surpris si le personnel "enlève" la petite pour aller la promener. C'est leur façon de participer à notre sortie, en nous laissant tranquille un brin. Quelle attention.
C'est effectivement ce qui arrive ! La serveuse demande à s'occuper de bébé Isma aussitôt qu'elle a pris notre commande. Elle la parade dans les cuisines et, je vous le donne en mille, lui fait prendre la pose devant des cuisiners curieux aux fous rires contagieux.
Et nous, les parents, on savoure lentement les succulents plats qui défilent à notre table. Savoureux.
C'est pas génial, ça ?
Voyez le confort de mademoiselle lors de son premier voyage à l'international.

Signé,

Maman Globe-trotteuse

Isma dort dans mes bras pendant que nous faisons le marché à Kyoto

 


Publié à 06:35, le 11/06/2007, dans ASIE en famille, Japon
Mots clefs : globe-trotter en familleJapon avec bébéair famillemaman globe-trotteusevoyage en famille

{ Lien }

Leçon japonaise numéro 1: le lâcher prise

Globe-trotter en famille et en redemander ? Embarquement immédiat avec la Famille Globe-trotteuse.

Notre page Facebook ici

Ma fille Ismaëlla avait trois mois.

Il était temps d'entamer une nouvelle ère; le baby globe-trotting. Je troquais mon 50 litres pour un sac à couches et tendis un piège à Chéri: il fallait bien rendre visite à nos chers amis déménagés au Japon...

Vous dire les réactions.

N'empêche, nous voilà partis avec mademoiselle 90 jours comptés.

Je ne savais pas que ce noble pays allait m'offrir la leçon numéro uno: A beau planifié qui vient de loin, il n'est point sûr qu'il en sera ainsi à destination.

Je revois encore la déception profonde de l'annonce de l'agente de bord, elle souffrait c'était évident, de devoir nous dire cette terrible mauvaise nouvelle.

-"Nous sommes désolés, la valise de votre fille n'est pas arrivée à destination".

-Bbbbeuh...Quoi ? répondit maman globe-trotteuse sur ses premiers milles...

KACHANG  !  (c'est pas du japonais, juste une onomatopée pour vous dire que je suis sciée en deux).

Je me revois, depuis des jours, à placer une par une les petites robes, les petits chapeaux parfaits, les petits jouets, le truc pour le bain, les médocs, la balançoire essentielle, les biberons, les lingettes, le truc pour laver les biberons, les doudous, les couches.

Merde (oui, bon). Les couches. Plus de couches.

Douze heures de décalage, vingt-quatre de vols, un bébé assoiffé, une chaleur étouffante, une valise manquante.

Bienvenue au Japon.

Ce qu'on a fait ?

On lui a acheté quelques habits japonais. Et des couches.

Et on a retenu  la leçon essentielle: elle a tout ce qu'il lui faut cette petite.

Son papa et sa maman.

Signé,

Maman Globe-trotteuse

Ismaëlla dans son kimono


Publié à 04:34, le 3/06/2007, dans ASIE en famille, Japon
Mots clefs : globe-trotter en familleair famillemaman globe trotteusejapon

{ Lien }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos
Facebook

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Sites favoris


Voyage-enfants Ulysse
Voyage & enfants (voir nos articles de collaboration)

Rubriques

AMERIQUES en famille
ASIE en famille
BIO FAMILLE GLOBE TROTTEUSE
CARAIBES ANTILLES en famille
ECHANGER SA MAISON
EUROPE en famille
OCEANIE en famille
ON PARLE DE NOUS !
POURQUOI PARTIR EN FAMILLE

Derniers articles

Changement de site-suivez-nous....
7 trucs sur Bali pour Stephen PM
Une belle histoire d'espoir nicaraguayenne
Voyager avec une ado 2.0 (genre)
Comment je suis devenue la marraine d'un taureau !
Échanger sa vie
Apprendre une nouvelle langue en famille
Rencontres insolites en voyage
Musarder en famille, vous connaissez ?
Vivre à 5 sur un voilier: la Famille Pirate
La Martinique en famille
Et si bébé naît en vol ? On fait quoi ?
Tankini blues
Souvenirs de 2012: bilan de la Famille Globe-trotteuse
Bali en 3 saveurs
Fremantle (Australie) : les adresses coup de cœur !
Une frousse australienne nommée cyclone
Ça sent bon la campagne australienne !
Jack le koala rédempteur
Tomber en amour avec Freo

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email